1/3 Le traumatisme de la naissance

reflexologie bebe, vevey

Au début du 20e siècle, le célèbre psychanalyste autrichien Otto Rank, disciple de Freud, a été le premier à évoquer le traumatisme de la naissance. Aujourd’hui, son travail est de plus en plus pris en compte dans la recherche des origines des angoisses et autres déséquilibres psychiques des enfants, mais aussi des adultes.

Qu’est ce que le traumatisme de la naissance ?

On considère que tous les nouveaux-nés affrontent deux épreuves traumatisantes au moment de leur naissance :

  • la séparation brutale d’avec leur mère,
  • le passage d’un environnement sécurisant à un environnement hostile.

Notre arrivée sur cette Terre

Imaginez-vous dans le ventre de votre maman, bien au chaud, baigné dans un liquide amniotique à 37 °C et relié à votre maman en mode « respiration ombilicale » ! Imaginez le stress que vous avez pu vivre en traversant ce passage très étroit et passant d’un milieu aquatique chaud à un environnement aérien froid ! Ce vécu qui nous conduit à réagir fortement en mode « survie » activera alors notre système nerveux sympathique. Le métabolisme stimulera alors tous les mécanismes permettant la fuite ou le combat : augmentation de la fréquence cardiaque, libération de glucose par le foie, production d’adrénaline par le système hormonal…

De plus, si pour une raison ou une autre la naissance se passe mal, le nouveau-né peut en être fortement affecté. Si rien n’est fait pour contre-balancer cette expérience, l’enfant puis l’adulte qu’il deviendra pourrait éprouver des difficultés à se sentir bien et en sécurité.

Quelles expériences peuvent être traumatisantes à la naissance ?

Toutes sortes d’évènements peuvent contribuer au déséquilibre de l’enfant. Il peut s’agir d’une césarienne, d’une sortie avec forceps, d’une détresse respiratoire, mais aussi d’un mauvais accueil.

L’environnement dans lequel arrive le nouveau-né va avoir un impact sur son développement. Les paroles malheureuses, les comportements agressifs et les réactions émotionnelles excessives sont donc à éviter.

Et avant la naissance ?

La vie intra-utérine n’est pas sans conséquences non plus. Les enfants non désirés ont par exemple tendance à développer des comportements extrêmes : envie de dormir permanente ou au contraire hyper activité.

Les changements physiologiques et émotionnels de la mère pendant la grossesse ont donc une influence sur l’enfant qu’elle va mettre au monde. On comprend donc la nécessité pour les femmes (et aussi pour toute la famille) de prendre soin de leur corps et de leur moral pendant cette période délicate de la grossesse qui voit débuter la construction de tous les êtres.

Lire la suite…

___________________________

aide à la rédaction Emilie Palierne

équilibre intérieur, grossesse, stress, système hormonal, système nerveux sympathique, traumatisme de la naissance, troubles du sommeil

Prendre rendez-vous ou poser vos questions

Vous pouvez prendre rendez-vous pour une séance de soin. Je réponds également avec plaisirs à vos questions par email et par téléphone.

bio kinesis

La réflexothérapie et la kinésiologie TFH améliorent notre santé et ne remplacent pas le recours à la médecine allopathique

Adresse

Rue du Clos 5
1800 Vevey
079 306 12 80

Labels de qualité

ASCA, RME
Visana, EGK
ASRT, CSRI

Horaires

Lundi au vendredi
18h00 à 20h30
Samedi 9h00 à 13h00