3/3 Les schémas répétitifs, comment en sortir…

Schemas repetitifs, kinesiologie vevey

Pour conclure notre série d’articles sur les schémas répétitifs, nous allons voir comment des séances de kinésiologie peuvent aider les personnes enfermées dans un « programme », une habitude de fonctionnement nocif. Comme nous l’avions évoqué précédemment, ce processus peut s’inscrire dans la durée et se montrer difficile à appréhender. Souvent, la visite de notre vécu d’enfant nous permettra d’y découvrir des blessures enfouies.

Une écoute active pour prendre conscience du schéma « installé »

Pour sortir d’un schéma répétitif, la première action à mener est la prise de conscience. Sans cette étape, rien ne peut se produire. C’est pour cette raison que je prends toujours le temps de commencer la séance par une écoute active. Cela permet de nommer et reconnaître le « programme » nocif, qui pourra alors être remplacé ensuite par une nouvelle habitude de fonctionnement.

Éviter le superficiel…

Lorsque l’on cherche à casser un schéma répétitif, il me semble important de ne pas se fixer d’objectifs superficiels qui ne feraient que déplacer la problématique. Prenons l’exemple d’une personne très serviable qui rend des services à tout le monde, qui n’ose pas fixer ses limites et qui s’épuise progressivement jusqu’au burn-out. Elle pourrait être alors tentée de changer de relations, d’essayer d’apprendre à dire non, etc.

… et aller dans le fondamental

Mais si l’on va dans le fondamental, on pourra commencer à voir, à reconnaître le programme qui nuit à cette personne. Dans ce cas précis, cela pourrait être une croyance limitante : « si je ne fais des choses que pour moi, cela signifie que je suis égoïste ». Ou alors, il pourrait s’agir d’un besoin d’être aimé et reconnu : « si je dis oui à l’autre, il va m’aimer, m’accepter, me reconnaître comme quelqu’un de bien ». Il pourrait également s’agir de la peur d’être rejeté et abandonné.

Installer un nouveau programme

Une fois le schéma répétitif identifié, la décision de le changer peut être prise. Seule la personne concernée peut, bien entendu, faire ce choix. La dernière étape du processus consiste à « installer » un nouveau programme, une nouvelle habitude de fonctionnement qui viendra remplacer celle qui est en place et qui la dessert. C’est cette clé de transformation que je vous propose, lors d’une séance de kinésiologie, de chercher ensemble pour ouvrir la porte du changement. À noter que d’autres chemins, tels que l’hypnose, la reformulation positive, la psychothérapie permettent également de nous guider vers le mieux-Être.

___________________________

Le fonctionnement de notre cerveau (10% de neurones et 90% de cellules gliales) en 9 minutes par le Dr. Bruce H. Lipton Ph. D. ou prendre conscience que l’être humain fonctionne avec des habitudes… qui parfois le desservent.

La biologie des croyances, Dr Bruce Lipton

aide à la rédaction Emilie Palierne

croyance limitante, sentiment d'abandon

Prendre rendez-vous ou poser vos questions

Vous pouvez prendre rendez-vous pour une séance de soin. Je réponds également avec plaisirs à vos questions par email et par téléphone.

bio kinesis

La réflexothérapie et la kinésiologie TFH améliorent notre santé et ne remplacent pas le recours à la médecine allopathique

Adresse

Rue du Clos 5
1800 Vevey
079 306 12 80

Labels de qualité

ASCA, RME
Visana, EGK
ASRT, CSRI

Horaires

Lundi au vendredi
18h00 à 20h30
Samedi 9h00 à 13h00